Pourquoi ?

Parce que je n'ai rien de mieux à faire.

Sauf évidemment quand il se trouve que j'AI mieux à faire, ce qui arrive étonnamment peu souvent.

Oui mézencore ?

Eh bien... parce qu'après moultes années de présence sur les Zinternettes, l'idée m'est venue un jour de faire une bêtise de plus et de m'offrir un nom de domaine. Un joli nom de domaine. Court, percutant, facile à retenir, et qui reflèterait le contenu de mon site à moi.

Les ceusses qui me connaissent savent que c'était pas gagné. Toujours été nulle en pseudos, en titre d'articles et en urls de blogs (le titre c'est pas grave ça se change, mais pour l'url... walou). Y avait pas de raison que l'inspiration me visite, fut-ce fugacement, au moment de me choisir un joli nom de domaine.

Et puis le hic, c'est que quand on trouve un joli nom de domaine, y a toutes les chances que quelqu'un d'autre l'ait trouvé joli aussi, mais avant, et qu'il soit plus disponible.

Sauf que là... personne n'avait pensé à « Dzoïng » ! On se demande bien pourquoi, d'ailleurs.

Et puis, s'il est un mot qui me reflète, c'est bien celui-là. Si tant est que « Dzoïng » soit un mot. Bon, techniquement oui, c'est une suite de lettres à peu près prononçable, donc y a pas de raison.

Bref.

Ainsi sont nées les Dzoïngternettes, qui doivent être quelque chose comme un petit coin des Zinternettes, mais en plus fleuri peut-être, en plus dzoïnguant en tout cas, ça c'est certain.