Où l'on croise des fleurs, une cloche et des chapiteaux

26 juillet 2013

La dernière fois que j'étais allée à Vaux-sur-Mer, je m'étais grave gelé les oreilles. Et pas que les oreilles. Avant-hier, par contre, j'ai un peu failli mourir de chaud. Mais je persiste : je suis ravie de mourir de chaud, depuis quelques semaines. Ce qui ne laisse pas d'étonner ma Môman : « Quoi ? Tu aimes la chaleur, maintenant ? ». Ben oui. Plus que le froid, en tout cas. Même si je persiste (oui, encore : je suis du genre persistant) : l'avantage du froid sur le chaud, c'est que quand on a froid on peut toujours rajouter une couche, alors que quand on a chaud, il arrive fatalement un moment où on ne peut plus en enlever aucune.

Bref.

D'abord, j'ai fait un tour dans le temple, où je n'étais jamais rentrée. Pas grand-chose à voir, architecturalement parlant, mais une choupinette expo de broderie au point compté. Très mignon, mais j'ai autre chose à faire.




Je prends le Chemin des Fontaines, qui monte vers l'église, ou l'autre, qui file vers le Parc ?




Option un. Jamais testé l'option deux, mais j'aime bien le Chemin des Fontaines.




Parce qu'il y a des bambous, et parce qu'au bout il y a l'église.

Tiens, je n'ai pas fait une seule photo ni de bambou, ni de l'extérieur de Saint-Étienne. Faut dire que je l'ai tellement mitraillée, celle-là...

Mais que vois-je ? Ô joie, la porte est grande ouverte...




De l'intérieur, elle semble encore plus petite, Saint-Étienne. Faut dire qu'elle a souffert, pendant ses neuf siècles d'existence. Surtout lors des guerres de religion, forcément. Alors, Saint-Étienne est une église sans nef.




Y a plus que le carré du transept, le chœur (heureusement qu'il est d'une profondeur respectable) et l'abside. Et une petite chapelle, mais elle avait l'air un peu fermée. En tout cas, je n'ai pas essayé de pousser la grille. Puis il faisait tout noir, là-dedans. Et les vitraux, ben ils sont même pas jolis.




En somme, on pourrait croire qu'il n'y a rien à voir, dans cette église. A part des chaises et une jolie lumière qui fait vivre la pierre...




Hé ben, c'est pas vrai. Si on lève le nez, on voit ça.




Mes chapiteaux côté sud sont tellement flous que même pas je veux la mettre, la photo. Bon bah... j'y retournerai, quoi. Avec un pied.

Hop, on rebaisse le nez. Ho, une cloche !





(à suivre...)

Classé dans : Evènements, Balades - Mots clés : vaux-sur-mer, église - aucun commentaire

Cibles mouvantes

17 juin 2013

Ce week-end, au Garden, il y avait un championnat régional de 2ème série. L'occasion d'aller y faire un tour, parce que je crois bien que jamais je n'avais mis les pieds au Garden.




L'occasion aussi de m'entraîner au shooting de cibles mouvantes parce que dans quinze jours, c'est la Copa del Sol et que, sait-on jamais, il y aura peut-être un futur grand sur les courts.

Le Garden, c'est un cadre. Un chouette cadre, même. Vous en connaissez beaucoup, des clubs de tennis avec la mer (et des carrelets) en contrebas ?




Avec Cordouan en arrière-plan, même si là, il était un poil plus à droite ?




Donc, je me suis amusée.




J'ai shooté pas mal de services, parce que c'était plus facile. Sur un service, la cible est plus ou moins fixe au départ et se déplace selon une trajectoire aisément prévisible.




Faut quand-même que je me rappelle deux trucs. Primo, un tennisman, quand ça frappe dans la balle, ça avance. Donc, faut laisser de la place devant lui dans le cadre, sinon il s'en évade.




Secundo, faut décider de déclencher avec un peu d'avance. Parce que le temps que l'information descende jusqu'au doigt posé sur le déclencheur...




Bref, j'ai eu pas mal de déchets. Mais quelques bonnes surprises quand-même.




J'avoue que j'ai beaucoup recadré, par contre...




*** Interlude curling ***




Quand je dis que je me suis amusée...




Contrairement aux apparences, il n'y avait pas que des garçons.




Après, sur le central, il y avait des demoiselles. Mais j'étais un peu partie me balader entre les courts et, quand je suis revenue, j'ai essayé des plans un peu plus serrés, ce qui est nettement moins facile.




C'est vrai qu'elle accrochait bien la lumière, la demoiselle à tresse



Classé dans : Evènements - Mots clés : royan, tennis, garden - aucun commentaire

T'as d'beaux yeux, tu sais !

14 juin 2013

Allez. On en termine avec les trucs à quatre roues qui s'étaient rassemblés à Saint-Palais, il y a exactement deux mois de ça.

D'abord, le regard pénétrant de l'Ami 6...




Et celui de la DS jaune citron. Il fait presque aussi peur que le regard de la dame sur l'affiche, derrière.




En parlant de derrière... Voilà celui de l'Excalibur.




Y a pas : il a de la gueule, leur phaëton !




Puisque je suis derrière, j'y reste. D'une, il y a moins de monde, donc moins de risques de photobombing

Et une brochette de Triumph, une !




Et un arrière de Simca, un !




Mais surtout, il y a plein, tout plein de choses à voir. Des couleurs. Des détails. Et j'adore les détails.




Inconvénient : vue comme ça, une voiture, c'est encore moins facile à identifier. Sauf quand il y a le logo de la marque quelque part.




Mais sinon...




Ou alors, il faut avoir un peu de mémoire. Genre poulpe. Ou avoir suffisamment flashé sur cette photo (permettez que je me congratule, de temps en temps ?) pour se souvenir que ça, c'est les feux arrière de l'Ami 6.




Voilà voilà.

Maintenant, tout le monde au garage !


Classé dans : Evènements - Mots clés : saint-palais, voitures - aucun commentaire

Vous en reprendrez bien un pneu ?

12 juin 2013

Dedans aussi, ça peut être joli, une voiture. Le hic, c'est que ça manque généralement de lumière.




Mieux vaut se cantonner à l'extérieur, donc. Gros plan sur phare de Jaguar Type E, sous son meilleur profil...




Si, c'en était bien une. La preuve :




Il y avait aussi une Austin-Healey 100-6 de 1956, en cette matinée ensoleillée d'avril.




J'avoue que j'ai complètement flashé dessus. Sur le capot fermé par une sangle en cuir...




Sur sa calandre...




Sur son œil...




Et surtout sur ce mini pare-brise qui ne doit pas parer grand-chose, mais on est aérodynamique ou on ne l'est pas !




Après, j'ai refait un tour. J'avais raté la Simca rouge, la première fois. Faut dire qu'à côté de l'Excalibur, elle passe un peu inaperçue, la pauvrette.




Et, pour faire plaisir à Georges, la « petite » MG, côté pile !




Classé dans : Evènements - Mots clés : saint-palais, voitures - aucun commentaire

Yé t'attendrai à la porte dou garaaage !

08 juin 2013

Ben oui. Avec tout ça, il me reste en stock une poignée de photos du rassemblement de voitures de collection à Saint-Palais, il y a deux mois de ça.




Une Dauphine verte, pour commencer.




Et une 4CV bleue, tiens.




Comme j'aime le bleu...




Celle-là, elle doit être un peu plus ancienne. Et bien entendu, je n'ai pas la moindre idée de ce que c'est.




Y avait juste des reflets amusants, comme sur celle-là d'ailleurs




Celle-là qui est une Donnet-Zedel. Avec un beau bouchon de radiateur.




Bon. Par contre faut pas me demander quel modèle c'est ni de quand elle date...




J'vous ai dit que je trouvais ce bouchon de radiateur magnifique ?




Et un p'tit reflet pour finir... pour cette fois !




(à suivre...)

Classé dans : Evènements - Mots clés : saint-palais, voitures - aucun commentaire

Fil Rss des articles de cette catégorie

page 1 sur 7 suivante »